Choisir une chaudière à condensation chez SOLECO France (Solution eco energie)

LOGO_SOLECO_HD.JPG

Leader des systèmes énergétiques en France, SOLECO (solution eco energie) met à disposition des consommateurs des solutions utilisant les énergies renouvelables. La société propose à ses clients un audit énergétique afin de réaliser les rénovations correspondantes à leurs types de logements. La marque dispose de plusieurs produits de qualité : poêle à bois et granulés, isolation des combles, panneau photovoltaïque, panneau aérovoltaïque, chauffe-eau thermodynamique, pompe à chaleur AIR/AIR, pompe à chaleur AIR/EAU et chaudière à condensation.
Passé maître dans l’art d’installer des systèmes énergétiques, SOLECO France propose notamment des chaudières à condensation : un appareil capable de répondre aux problématiques modernes de la production d’énergie à moindre coût et du respect de l’environnement. Comment fonctionne une chaudière à condensation et quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Quels sont les éléments à connaître avant l’achat d’une chaudière à condensation ? Comment bien choisir celle-ci ?

Le fonctionnement d’une chaudière à condensation

La chaudière à condensation fonctionne sur le même principe qu’une chaudière classique, c’est-à-dire qu’elle brûle du gaz pour produire de la chaleur. Elle est néanmoins plus performante, car elle récupère la chaleur contenue dans la fumée.

La chaudière à condensation brûle donc du gaz (naturel, butane, propane, etc.) pour produire de la chaleur. Elle est alimentée en gaz par le réseau ou par une citerne individuelle. C’est dans le brûleur que se passe la combustion du gaz, ce qui dégage de la chaleur. Les fumées issues de cette combustion sont ensuite refroidies pour récupérer un maximum de chaleur avant d’être évacuées.
La chaleur ainsi produite sert à chauffer de l’eau qui va circuler dans les radiateurs pour chauffer le logement. Elle peut également être utilisée pour produire de l’eau chaude « sanitaire », c’est-à-dire de l’eau chaude destinée à la salle de bains et la cuisine. Cette production est instantanée, elle n’est donc pas stockée dans un ballon d’eau chaude, ce qui limite les pertes et l’espace nécessaire à l’installation.

Il faut aussi prévoir un conduit spécial pour évacuer l’eau liquide issue de la condensation de la vapeur d’eau présente dans les fumées. Pour ce faire un raccordement avec le conduit d’évacuation des eaux usées est nécessaire. Comme les condensats (eau d’écoulement provenant de la condensation de l’air ou d’un gaz au contact d’une paroi froide) sont acides, ce conduit d’évacuation est généralement en PVC pour résister à la corrosion. Il faut aussi le relier au conduit des eaux usées en un point où l’écoulement est assez régulier pour diluer suffisamment l’acidité des condensats.

Les avantages et inconvénients d’une chaudière à condensation

Les avantages

La chaudière à condensation possède de nombreux avantages. Tout d’abord, ce type d’appareil permet de réaliser de réelles économies. La technologie de la condensation permet de récupérer la chaleur latente présente dans les fumées et de la réinjecter dans le circuit de chauffage. Cette énergie récupérée est donc gratuite et permet de réaliser des économies sur les factures. À titre de comparaison, une chaudière à condensation permet des économies de 30% par rapport à une chaudière à gaz. Elle est aussi moins énergivore et plus performante, car elle consomme moins de gaz que les anciennes chaudières. De plus, grâce à la technique de récupération de chaleur présente dans les fumées, elle atteint un rendement de plus de 100%.

La chaudière à condensation est aussi plus respectueuse de l’environnement. En effet, comme dit plus haut, elle consomme moins de combustibles qu’une chaudière à gaz classique, elle rejette donc moins de CO² dans l’atmosphère et moins d’oxydes d’azotes.

Pour finir, elle possède un excellent rapport qualité/prix. En effet, malgré l’augmentation annuelle du gaz, il reste l’énergie la plus rentable si l’on prend en compte l’investissement de départ, l’entretien annuel et la durée de vie des appareils au gaz. De plus, elle est éligible au Crédit d’impôt Transition Énergétique. Le montant accordé est de 30% (sans conditions de ressources) sur le prix de la chaudière. Enfin, une éco prime pouvant aller jusqu’à 244€ est disponible et une réduction du taux de TVA est applicable (5,5% au lieu de 20% à l’achat). Le coût d’achat assez élevé est aussi vite rentabilisé grâce aux économies annuelles que permet de réaliser l’installation d’une chaudière à condensation.
Autre avantage offert par ce type d’appareil : l’adaptabilité aux moyens de chauffage de chaque utilisateur. Les chaudières à condensations offrent en effet différents types d’appareils, qui s’adaptent au mode de vie de chaque utilisateur. L’installation d’un tel équipement ne vous demande donc pas de repenser votre façon de vous chauffer et permet d’adopter ce nouveau système en douceur et sans même y faire attention.

Les inconvénients

Comme tous systèmes énergétiques, la chaudière à condensation possède aussi quelques inconvénients. L’un des désagréments que l’on peut souligner est le volume imposant de l’appareil. Une chaudière à condensation est en effet un objet de grande taille, encore plus quand elle est accompagnée d’un ballon d’eau chaude. L’installation d’un tel équipement vous demandera donc de penser à son installation, et peut-être de faire quelques modifications à l’intérieur de votre logement. Heureusement, il existe différents types d’installations dont certaines permettent tout de même un gain de place.
Le coût d’installation initial d’une telle chaudière peut également paraître important. Pourtant, sur le long terme, les économies d’énergie réalisées permettent finalement un retour sur investissement intéressant. Il ne faut donc pas se laisser freiner par ce prix de base, dont l’installation soutenue par diverses offres et subventions intéressantes de la part de l’état et de la commune.

L’entretien annuel est aussi un des inconvénients de ce type de chaudière. En effet, afin de prévenir les défaillances futures il faut effectuer chaque année des vérifications et/ou réglages. Elles constituent un coût supplémentaire, mais permettent généralement d’identifier à temps une pièce défectueuse afin de la changer avant qu’elle n’engendre de plus lourdes conséquences. Néanmoins, il est possible de souscrire à un contrat de maintenance auprès d’un professionnel, qui comprend l’entretien annuel et une intervention rapide en cas de défaillance.

L’avis SOLECO France (Solution eco energie)

Finalement, quel est le bilan des avantages et des inconvénients de l’installation d’une chaudière à condensation ? La balance semble clairement peser du côté des avantages. En effet, la chaudière à condensation va vous permettre de faire d’importantes économies d’énergies, qui devraient se ressentir à la fois au niveau du confort thermique de la maison, mais également au niveau de votre portefeuille. En effet, la chaudière à condensation va vous permettre d’optimiser votre consommation d’énergie. Son effet devrait se ressentir peu après son installation à travers vos factures. Si vous vous chauffez au propane ou au fioul, le choix est également intéressant. Ils sont certes plus onéreux que le gaz, mais le meilleur rendement calorifique des chaudières à condensation vous permettra d’équilibrer votre balance de dépenses de façon positive. Ajoutez à cela les subventions et les aides de l’État et de la commune et votre budget en sera vite allégé, malgré un coût de départ important. L’entretien régulier peut quant à lui sembler être un inconvénient, mais il vous évitera des pannes ou des problèmes plus importants, et par conséquent plus coûteux sur le long terme. Pour finir, ce type de chaudière représente un formidable geste écologique, puisqu’elles participent activement à l’économie d’énergie et à la baisse des émissions de gaz à effet de serre comme le CO2. L’installation d’une chaudière à condensation est donc un geste recommandé et clairement positif pour l’environnement. Pour en savoir plus et évaluer vos besoins en termes de chauffage et savoir si une chaudière à condensation est une installation qui vous correspond, vous pouvez également demander l’avis d’un spécialiste comme SOLECO France (solution eco energie).

Comment bien choisir sa chaudière à condensation ?

Le choix d’une chaudière à condensation n’est pas forcément évident, en effet, c’est un appareil plutôt technique, et il est nécessaire de prendre en compte plusieurs critères comme les caractéristiques de votre habitat, l’espace que vous souhaitez chauffer, ainsi que le rendement, la consommation et la puissance de la chaudière selon vos besoins? Une chaudière à condensation est également un investissement important, et il convient donc de bien la choisir. Pour ce faire, il faut donc appréhender au mieux les différents éléments d’entretiens et les facteurs de choix à prendre en compte.
Pour commencer, vous devez connaître le nombre de Kwatts que peut produire le modèle de chaudière dont vous avez besoin, afin d’en faire un comparatif avec les besoins en Kwatts de votre logement. Pour cela, vous pouvez faire appel à un spécialiste comme Solution eco energie (SOLECO France), qui vous aiguillera et vous aidera à évaluer les demandes énergétiques de votre logement. Le spécialiste se basera ainsi sur plusieurs données concernant votre logement, dont :

• Le volume de l’habitation en mètres cubes
• L’indice de température extérieure
• Les coefficients de déperditions thermiques et de consommation d’énergie
• La température moyenne souhaitée dans l’habitation

Cela peut sembler un peu complexe, mais vous n’aurez qu’à vous laisser guider par les conseils de votre spécialiste, qui vous donnera ensuite ses conclusions et vous indiquera le choix le plus adapté à votre logement.
Vous devrez ensuite faire un choix entre deux options: souhaitez-vous que votre chaudière vous permette uniquement de vous chauffer, ou voulez-vous également l’utiliser pour disposer d’eau chaude sanitaire ? Dans le premier cas de figure, il vous faut opter pour une chaudière à simple service: celle-ci vous servira uniquement de moyen de chauffage. Dans le deuxième cas en revanche, vous devrez alors opter pour une chaudière en double service, qui disposera d’un ballon à eau chaude. Dans ce cas, trois nouveaux cas de figure s’offrent à vous, selon vos besoins et votre budget :

• Chaudière instantanée : le système permet de produire l’eau chaude sur demande, à chaque utilisation. La chaudière se déclenche donc à chaque fois que vous tournez votre robinet d’eau chaude. L’eau est alors chauffée à votre demande. Le système s’allume donc à chaque utilisation, ce qui en fait le dispositif le plus gourmand en énergie, mais également le moins encombrant en termes d’espace.
• Chaudière à accumulation : cette chaudière dispose d’un véritable ballon, ce qui permet de toujours disposer d’eau chaude. Le temps d’attente pour cette eau est donc bien moins important, et vous évitez par la même un allumage trop fréquent de la chaudière, qui gérera seul la production d’eau chaude. En revanche un ballon est volumineux et ne conviendra pas à tous les intérieurs.
• Chaudière à microaccumulation : il s’agit d’un compromis entre les deux systèmes cités précédemment. La chaudière dispose ici d’un mini-ballon, qui met continuellement à disposition quelques litres d’eau chaude. Ce procédé permet d’éviter un allumage intempestif du brûleur, tout en bénéficiant des avantages d’un ballon.

Enfin, le dernier critère de choix important est celui du volume occupé par l’objet : celui-ci est en effet particulièrement encombrant, et son poids et son apparence doivent également entrer en jeu lors de votre décision. Si vous disposez de place, ou d’un espace dédié comme un sous-sol ou une buanderie, vous pouvez opter pour un modèle « au sol ». Dans le cas contraire, il existe des modèles muraux ou « en colonne », qui peuvent vous permettre un certain gain de place. Le ballon (dans le cas du choix d’une chaudière à “double service ») peut être inclus à l’installation, ou être acheté séparément. Dans ce cas le choix dépendra de votre consommation, mais également de la place dont vous disposez au sein de votre logement.

Comment entretenir sa chaudière à condensation ?

Comme évoqué précédemment, la chaudière à condensation nécessite la visite régulière d’un spécialiste, afin de procéder à un check-up complet et à son entretien. Lors de sa visite, le professionnel va procéder à :

• La vérification de l’état global de la chaudière et des échangeurs
• Le nettoyage du foyer et du brûleur
• La vérification du bon réglage de la combustion
• Le test et la vérification du bon fonctionnement des équipements de sécurité

Idéalement cet entretien doit avoir lieu annuellement. Il est obligatoire de le mener tous les deux ans pour des raisons de sécurité. Si vous ne vous en acquittez pas, vous risquez une amende de 1500 euros. Ces entretiens permettent également d’optimiser votre chaudière et donc de continuer à faire des économies d’énergie grâce à l’appareil. Afin de garantir un bon état de marche, le propriétaire de la chaudière peut, lui aussi, effectuer quelques gestes simples, mais qui garantiront le bon fonctionnement de l’appareil. Vous pouvez donc procéder aux points de contrôle suivants:

• Vérifier qu’il y a assez d’eau dans l’installation. La chaudière à condensation fonctionnant à base de pression, il est indispensable de contrôler celle-ci. Vous pouvez la gérer grâce à un robinet prévu à cet effet sur la chaudière.
• Contrôler la température de l’eau pour s’assurer du bon fonctionnement de votre appareil
• Procéder à une purge des radiateurs pour prévenir l’apparition de boue dans le système
• Mettre la chaudière en mode hors gel en cas d’absence prolongée

Ces différentes vérifications ne sont pas obligatoires, mais sont un moyen utile et efficace d’optimiser les performances d’une chaudière à condensation. Ces quelques gestes vous permettront également de maximiser la durée de vie des différentes pièces de votre équipement. Il est intéressant de connaître ces éléments afin de mieux appréhender les besoins d’un tel appareil, et de prendre la bonne décision au moment de l’achat. Une chaudière à condensation est un investissement conséquent, qui demande donc d’être réfléchi et étudié. Pour vous aider dans votre réflexion et pour répondre à vos questions, vous pouvez faire appel à des entreprises spécialisées comme SOLECO France ( solution eco energie ), qui vous accompagneront tout au long du processus d’achat et d’installation.

Une solution qui s’adapte et optimise tous les moyens de chauffage

La chaudière condensation est, le plus souvent, une chaudière fonctionnant au gaz naturel. Mais elle a également l’avantage de s’adapter et d’exister aux différents combustibles existants, ce qui permet à tous de profiter de ses avantages thermiques et écologiques. Ainsi, si vous chauffez votre habitat au fioul ou au propane, l’utilisation d’une chaudière à condensation reste une option envisageable, voire préférable. Cela permet aux personnes habitant dans des endroits où le gaz de ville n’est pas accessible de pouvoir bénéficier tout de même des points forts offerts par ce dispositif. De plus, les avantages de cet équipement font également sens dans l’utilisation de ces combustibles. En effet ceux-ci représentent un coût généralement élevé, supérieur à celui du gaz : la chaudière à condensation va permettre dans ce cas de maximiser l’utilisation de votre combustible et de réduire vos dépenses de façon visible. Pour aller plus loin dans votre démarche écologique, peut-être avez-vous fait le choix d’utiliser le bois comme moyen de chauffage ? Dans ce cas, vous pouvez également mettre en place une solution adaptée : il existe des chaudières à condensation utilisant le bois en granulés. Elles fonctionnent sur le même schéma que les autres modèles, et représentent une alternative écologique extrêmement intéressante.
Outre le fait de s’adapter à votre manière de vous chauffer, ce dispositif permet donc de maximiser l’utilisation de tous les différents combustibles, et présente donc un gain d’argent et d’énergie en adéquation avec votre mode de vie.

La chaudière à condensation, proposée et installée par SOLECO France, s’impose donc comme un système de production de chaleur efficace qui regroupe plusieurs avantages. Elle permet de faire de réelles économies sur sa facture de chauffage, elle est moins énergivore et plus performante qu’une chaudière à gaz classique, elle possède un bon rapport qualité/prix, elle est éligible à des aides financières et elle est respectueuse de l’environnement. Un avantage sérieux à prendre en compte à l’heure où les enjeux environnementaux sont au cœur des préoccupations et de l’actualité. Elle présente également l’avantage de s’adapter à votre moyen de chauffage, et ne demande donc pas d’effort d’adaptation. La chaudière à condensation est également un choix modulable, et s’adapte à vos besoins : à vous de choisir quelle forme elle doit prendre, et si vous souhaitez ou non l’utiliser pour disposer d’eau chaude sanitaire, ou comme simple moyen de chauffage. De plus, les inconvénients sont assez minimes comparés aux avantages. Son prix important est en effet rapidement amorti. Quant aux problèmes d’espace, différentes solutions existent pour vous permettre de répondre au mieux à la taille et à la disposition de votre logement. Pour conclure, la chaudière à condensation est un très bon système énergétique pour chauffer un logement et pour produire l’eau de chauffage sanitaire, tout en réalisant des économies d’énergie et en respectant l’environnement.

 

Publicités
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close